Nombre de pages254 pages
ISBN2070704440
EAN9782070704446
EditeurGallimard
Date de sortie
Évaluation du client3.1 de 303 commentaires client
La taille du fichier24.49 MB
Nom de fichierl-œil-du-quattrocento-l-usage-de-la-peinture-dans-l-italie-de-la-renaissance.pdf
Télécharger Livres En Ligne

Histoire sociale et histoire de l'art ne font qu'un : c'est ce qu'après tant d'études qui ne se sont intéressées qu'à la signification propre de l'œuvre d'art, ou à sa signification purement sociale, illustre admirablement Michael Baxandall, historien anglais, sur l'exemple de la peinture italienne de la Renaissance. A quelle demande exacte répondaient Masaccio, Filippo Lippi, Andrea del Castagno ou Fra Angelico ? De quel sens leurs œuvres étaient-elles chargées, et comment les regardaient leurs destinataires et leurs commanditaires ? C'est à ce type de questions que répond l'auteur en analysant le marché de l'art, à travers les contrats, les correspondances et les registres de comptes. En montrant aussi comment les dispositions visuelles nées de la vie quotidienne, religieuse, sociale ou commerciale de l'époque sont devenues des éléments déterminants du style du peintre. Retrouver l'œil du Quattrocento, c'est rafraîchir le nôtre.

Catégories : Livres

Tags : L'Œil, Quattrocento, L'usage, peinture, l'Italie, Renaissance